L’Homme et la Nature

Actions de terrain

Agricultrice dans son champ proche du village de Khumaga, Boteti River, Botswana. © Fondation GoodPlanet

Localisation > Botswana – Bordure du parc national du Makgadikgadi –Village de Khumaga

Durée du projet > 3 ans.
Date de démarrage > Janvier 2016.
Date de clôture prévue > Décembre 2018

CONTEXTE

Le Makgadikgadi est une des réserves nationale du Botswana et abrite une faune sauvage particulièrement abondante. L’ouest du parc où coule la rivière Boteti a été identifié comme un hotspot de biodiversité. Cette région est le siège de très importantes migrations animales. Le nombre d’éléphants y est en constante croissance passant de 450 individus en 2003 à 2700 individus en 2013.

Environ 20000 personnes vivent autour de ce parc et plus de 70% de cette population vit de l’agriculture. Faune et activités agricoles partagent le même espace et se concentrent le long de la rivière qui devient l’interface entre la faune sauvage à l’est et les populations à l’ouest. La région est celle la plus touchée du Botswana par les conflits Hommes-faune sauvage et éléphants en particulier. Sur une année (Décembre 2013-Décembre 2014) ce sont près de 100 incidents qui ont été constatés pour le seul village de Khumaga entrainant des pertes de revenus considérables pour les fermiers.

33% de la population de la région est en situation de pauvreté. L’abondance croissante des éléphants est vécue par ces populations comme une peste et constitue une source de danger importante notamment lors des trajets entre les habitations et les champs.  Ce sentiment de danger et des conditions difficiles de culture (nécessité d’un fort apport en eau, saison des pluies d’intensité très variable, sols très pauvres, pratiques agricoles non adaptées) accroissent la vulnérabilité des communautés.

LE PROJET

Dans ce cadre, le projet se propose d’identifier les causes des conflits Hommes-éléphants de de mettre en place les mesures nécessaires à leur réduction en travaillant étroitement avec les communautés locales :

  • Augmenter les connaissances de populations et de plus jeunes sur la faune et les mesures de conservation
  • Mettre en place des mesures de protection durables des cultures et améliorer les pratiques agricoles pour réduire le sentiment de vulnérabilité des populations
  • Augmenter la viabilité et la production des cultures pour réduire le sentiment de vulnérabilité des communautés locales

PARTENAIRE OPERATIONNEL

Elephants For Africa est une ONG crée en 2007 mais le travail des scientifiques fondateurs de cette organisation a commencé en 2002 au Botswana. Après 7 ans de travaux dans le delta de l’Okavango, les équipes d’Elephants For Africa se sont installées dans le parc du Makgadikgadi, une zone de hotspot des conflits Hommes-éléphants. Originellement à vocation scientifique, elle développe aujourd’hui des applications de terrain qui sont le fruit de leurs activités de recherche.

 

PARTAGER SUR

AVEC LE
SOUTIEN DE

OMEGA

La marque OMEGA est réputée mondialement pour la qualité et la performance de ses montres, ainsi que son engagement pour la conservation des océans. C’est pourquoi elle a choisi de s’engager auprès de la Fondation GoodPlanet, afin de soutenir ses missions de manière globale mais aussi plus précisément dans le cadre de son programme Océan.

> Lien partenaire